Leather, Fur et Pizza

Samedi soir, découverte d’un endroit qui pour une amoureuse de la gastronomie italienne comme moi fut une révélation tant c’était Napoli à Paris !

Le restaurant se trouve au 44 de la rue Tiquetonne (75002) et se nomme O’Scia (rien que le nom me donne envie de chanter O Sole mioooooooo) ; le lieu est bondé et m’a été recommandé sur Twitter par un napolitain AOC lui même suggéré par celle qui transmet comme personne toute la chaleur de l’Italie et de sa gastronomie, j’ai nommé Floriana l’auteure du blog Mangiare Ridere que j’aime d’amour !

Le lieu est bondé, bruyant et la déco hors sujet mais l’odeur et la vue de ce qui sort du four me donne le tournis tant c’est l’excitation dans mes papilles ! Je suis placée juste devant le pizzaiolo (BONHEUR SIMPLE) et je découvre la carte … OHHH HORREUR : PAS DE PASTA À LA CARTE !!!! C’est donc une vraie pizzeria, on y travaille QUE la pâte mais faut voir de quelle manière ! Je me rassure en voyant les oeuvres d’art sortir du four .

Je vous laisse juger par vous même parce que moi en revoyant les photos, j’ai la sensation d’avoir encore un morceau dans la bouche …

Mozarella di Buffala, assortiments de fromages italiens e ruccola

Maintenant que tu as bien manger, rapprochons nous du titre . La tenue du soir avec un jean très mal coupé que je ne remettrais plus et que du coup tu me verras pas en entier !

NEXT !

Tu sais que je l’aime ce manteau Zara , seulement, il n’était pas suffisant (rapport à mon état de froideur intense) samedi soir ; j’ai donc penser à l’associer à un lourd gilet noir sans manches en fourrure (non commencez pas hein !) qui a parfaitement jouer son rôle et sur lequel j’ai fait retourner les revers en cuir de la veste façon ni vu ni connu j’t’embrouille … 

Manteau, chemisier & boots Zara

Gilet sur mesure

Pochette chainée vintage

Bonnet Asos (old)

Publicités

Back to basics

Il y a des jours comme ça où tu a une terrible et irrépressible envie de renfiler un jean qui a fait les beaux jours de tes fesses (facile je sais mais c’est vraiment la spécificité des Jeans Salsa : nous faire la fesse rebondie) alors que tu sais pertinement que c’est du 27 et que tu fait un 29 … Aujourd’hui c’était ce genre de journée !J’ai donc enfiler ma plus belle gaine (Victoria Secret pas Damart, ça ne la rend pas plus glam’ mais bon !) et passer 1H30 allongée en rentrant le ventre pour enfin arriver à le fermer (halleluiaaaaaaaaaahhhh…hh…plus de souffle)* juste parce que je l’aime et que je suis nostalgique …

J’ai penser à l’associer à une chemise de bucheron TRÈS ample afin d’éviter tout débordement, de jolies chaussures de filles (open toe parce qu’il fait pas encore -10 et qu’il faut en profiter), quelques accessoires, un joli sac et direction le QG !

ZE MEILLEUR MACARON EVER TASTED PAR MOI ! Made by le chef de La Penderie . Bravo Monsieur !

Daniela AVANT le macaron **

Et on fini cet aprem de nanas avec mon mug Mickey qui fait la joie de ma camomille chaque soir (qui a dit Kitsh ? QUI ?)

Bonne nuit les petits

Veste Pull & Bear

Chemise Wrangler (VERY VERY old)

Jean Salsa

Chaussures New Look

Sac Part Time Balenciaga (à vendre, me contacter)

Bague H&M – Charm Pandora – Montre Michael Kors

Autres nommés : chinés et/ou précieux .

* ne pas prendre au pied de la lettre ce discours qui n’en est pas un ; je n’ai jamais été mince et ne prône en aucun cas la minceur, je ne suis qu’une nana qui a les boules d’avoir pris 2 tailles (rire général)

** Retrouvez Daniela sur son blog Daniela-martins.net

Ordinairement votre,

Mand .

Les pavés d’Obidos

J’avais poster il y a quelques semaines sur  TUMBLR une jolie ballade dans Obidos au Portugal dont le look avait beaucoup plu alors pourquoi ne pas me donner votre avis à votre tour !

Pour commencer et pour comprendre le charme de cet endroit, il faut savoir que Obidos c’est une ville dans un chateau, une ville avec ses restaurants, ses petites boutiques de souvenirs et d’arts locaux (comme par exemple la Ginja, liqueur de cerises que l’on boit dans de petits verres en chocolat, LA spécialité de la ville emmurée dont la réputation n’est plus à faire) et ses bars ou on va pour boire une Ginja (forcément) au calme …

J’aime beaucoup cet endroit, surtout quand il est casi désert (chose rarissime!) mais j’ai un problème : LES PAVÉS CASSE GUEULE !

Pour moi qui suis la majorité du temps sur de jolis talons de 37 (ou presque) c’est un cas de suicide ! Vous allez me dire « Bah quand tu y vas, met toi à plat! »… Le truc c’est qu’on ne prévoit pas d’aller à Obidos … On y va quand ça nous chante !

Va falloir que que je m’y fasse …

image

image

image

image

image

image

image

Confort militaire

Vendredi soir, direction Bercy village pour l’avant première du 4 ème volet de Paranormal Activity ; saga que j’ai suivi assidument donc autant vous dire que j’avais hâte de voir ce qu’on nous avais réserver pour le dernier en date dont la sortie est prévue le 31 octobre !

Pour ne rien vous cacher, j’ai pas mal sursauter ; faut dire que je suis une énorme flipette malgré que je sois hyper bon public .

Vais peut être m’arrêter la pour ne pas vous gâcher la surprise quand même ce serait ballot non ?

OK NEXT !

Question look et pour une petite soirée ciné/diner, j’avais surtout envie d’être à l’aise tout en gardant un peu d’allure ; j’ai donc opter pour du 100 % automnal en choisissant le confort d’un jean qui se vit bien plus comme un legging tellement il est stretch associé a cette paire de boots compensées que j’ai du mal à lacher, un sweat léopardo, la veste manteau qui ne quitte presque plus mes épaules tellement je l’aime et quelques accessoires très peu discrets il est vrai …

Voyez par vous même :

image

image

image

image

image

image

image

Miam la salade Thai du Factory à Bercy Village !

image

La marque de cette bague n’a pas grand întéret étant donné qu’elle n’existe plus à ce  jour .

Mais quand même : WHAT A PIECE !

image

Veste & boots Stradivarius– Pull Casual girl- Sac Uterque– Legging/Jean Zara– Collier H&M

Parisianisme

Je me demande si on se fera un jour au fait que OUI à Paris fin octobre il pleut, il vente et on y peut rien ! Alors quoi ? On s’enferme à vie et on déprime ?

NON.
Un tour chez les copains à La Penderie au 17 de la rue Étienne Marcel, un virgin Mojito, un parpaing d’amour (toi qui me lit, tu ne peux comprendre ce langage QUE si tu y as tes habitudes donc ne perd pas de temps!), de la conversation de gonzesse et je suis parée .

image

image

image

Donc on enfile son manteau, son bonnet, ses boots et on vit !
Ma tenue se composait de ce manteau que j’aime au delà des mots (et qui ne m’a pas coûter 2 jambes), de boots méga fab, d’un slim bien basique mais troué et d’un gros pull bien douillet (et qui au passage te fait bien suer dans le métro … Oui madame !)

Facile-simple-efficace

image

image

image

Manteau & boots ZARA-Bonnet & Pull STRADIVARIUS-Jean H&M-Sac Uterque